participate

proclamate

UBS à Genève aspergé d’orange par deux sympathisant·e·s de Renovate Switzerland

 Deux sympatisant·e·s de Renovate Switzerland ont aspergé d’orange la façade de l’UBS à l’aide d’extincteur vers 12h ce lundi. La raison : mettre en évidence que la banque possède une grande part du parc immobilier suisse, mais elle ne rénove pas suffisament les bâtiments dont elle est propriétaire. Ainsi, l’entreprise contribue à aggraver la catastrophe climatique. Les sympatisant·e·s demandent au gouvernement d’émettre un plan de rénovation des bâtiments et d’imposer des règles à UBS. Les deux personnes ont ensuite été arrêtées. La peinture a été nettoyée. 

Citation de Anthony Zufferey, 21 ans, engagé dans Renovate Switzerland à plein temps : 

“Le GIEC est clair, nous sommes dans une situation d’urgence climatique, nos vies sont en danger. Au rythme actuel vers les +3 degrés de réchauffement, nous nous dirigeons vers un enfer climatique. Pour espérer éviter les sécheresses et les famines en Europe, il est nécessaire d’entrer en résistance civile pour exiger des responsables qu’ils protègent nos vies.”

Citation de Prune Jaillet, 42 ans, gérante de café :

“UBS est la plus grande propriétraire du parc immobilier suisse. Malgré ses hauts profits, elle ne rénove pas assez vite ses bâtiments, ce qui empêche la Suisse de réduire ses émissions. Le gouvernement suisse doit prendre la situation en main rapidement et émettre un plan de rénovation des bâtiments d’ici 2030, incluant des règles strictes pour les grands propriétaires immobiliers tels qu’UBS.​​​​​​​”

100 ans pour la rénovation thermique des bâtiments

Pour réduire nos émissions directes en Suisse, une première mesure facile à prendre est l’isolation des bâtiments. Les scientifiques, les politiciens et même UBS dans son dernier livre blanc  Repenser, reconstruire, réimaginer s’accordent à dire que cela permettrait d’économiser une ​​​​​​​grande quantité de notre précieuse énergie et de réduire considérablement nos émissions. Au rythme actuel, il faudrait 100 ans à la Suisse pour rénover thermiquement tous ses bâtiments.

Rendre visible l’inaction climatique

La raison de cette lenteur : ni le grouvernement, ni les grands propriétaires avancent sérieusement sur la rénovation thermique. Beaucoup de logements en Suisse appartiennent à de grandes entreprises, comme UBS, qui ne rénovent pas leurs immeubles. L’action d’aujourd’hui a pour but d’exposer au grand jour l’un des responsables de cette inaction climatique et appeler le gouvernement suisse à agir maintenant en imposant des règles pour accélérer la cadence. Pour Renovate Switzerland, l’action non-violente est le seul moyen qu’il reste à disposition des citoyen·ne·s pour apporter des changements à la hauteur de l’urgence, lorsque la politique institutionnelle échoue. ​

Défilement vers le haut