Un mois sur les routes, pas à pas vers la victoire

Un mois d’action, dix blocages, plusieurs dizaines de personnes sur les routes et plus à œuvrer en coulisses… Grâce à leurs efforts, l’urgence climatique est revenue au centre du débat public, la légitimité de la résistance civile est plus que jamais discutée et le sujet de la rénovation thermique des bâtiments, une entreprise essentielle pour une réduction drastique des émissions de CO2, ne peut plus être ignoré. Alors, bien que le Conseil fédéral n’ait pas encore répondu à la demande des sympathisants de Renovate Switzerland, saluons en cette fin de phase d’action  toutes ces petites victoires, qui donneront à toutes et tous de l’élan pour la suite de la campagne. Car, elle n’est pas finie: ce mardi, une nouvelle lettre ouverte a été envoyée par les sympathisants de Renovate à la conseillère fédérale Mme Sommaruga. En attendant sa réponse, place au recrutement  

Retour sur la dernière semaine d’actions

Mardi 25 octobre, Antoine, Cécile, Anaïs, Robin et Claus, aidés par les peacekeepers Dylan et Justin, ont interrompu le trafic à la sortie d’autoroute de Crissier, près de Lausanne. Lors de ce quatrième blocage dans la région vaudoise, l’atmosphère a été très calme et les sympathisants interpellés sont restés à peine deux heures au poste de police.

Samedi dernier, dans l’après-midi, autre ambiance sur le pont de la Lorraine à Berne. Tom, Max, Isabelle, Mélanie, Robin, Valentine, avec le soutien de Julian et Dominique ont eu beaucoup de sang-froid, face à la colère d’automobilistes qui les ont parfois tirés sans ménagement sur le bas-côté. Malgré tout, des passants étaient là pour applaudir et féliciter les courageux citoyens. Ils restent quoi qu’il en soit prêts à le refaire: comme l’exprime Cécile, ce n’est pas la «cause» de quelques «activistes», mais celle de toute la population suisse.

C’était là les deux derniers blocages de cette deuxième phase d’action. Mais ce n’est que la fin d’un cycle: pas question de laisser tomber sans réponse claire du  Conseil fédéral à la demande cruciale de cette campagne.

Lettre à Mme Sommaruga

Après s’être engagés toutes ces dernières semaines pour être entendus par le Conseil fédéral, les sympathisants de Renovate Switzerland ont adressé ce mercredi une lettre ouverte à la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Ils lui proposent une rencontre afin d’échanger autour de leurs motivations et de la revendication de la campagne. Ils rappellent néanmoins à la ministre en charge de l’environnement tout l’enjeu de leur demande, mais aussi l’importance des dernières actions pour relancer un débat national plus que jamais nécessaire sur l’urgence climatique et la manière d’y répondre collectivement.

Malheureusement, les sympathisants de Renovate Switzerland n’avaient pas prévu la démission de la conseillère fédérale ce jour même. Quoi qu’il en soit la crise climatique ne disparaît pas pour autant : les sympathisants comptent impérativement sur une réponse du reste du Conseil fédéral face à la situation d’urgence que nous vivons.

Célébrons les petites victoires!

Après ce mois mouvementé, il faut souligner tous les résultats obtenus jusqu’ici!

Des gros titres dans la presse, des débats télévisés, des sympathisants invités sur les plateaux… Renovate Switzerland est loin d’avoir laissé indifférents les médias nationaux (voire internationaux), relançant le débat et la discussion sur l’urgence climatique et l’efficacité de la politique climatique suisse. Sa revendication est ainsi parvenue aux oreilles d’acteurs politiques. Au-delà des oppositions, il y a de précieux avis favorables, comme ceux d’Emilio Lado (président du Centre Vaud), qui pour le moins «approuve la rénovation de masse», Nicole Barandum (présidente du l’Union des arts et métiers de la ville de Zurich) ou encore Vassilis Venizelos (conseiller d’État Vert.e.s, Vaud). Enfin, pour rappel, un sondage commandé par Renovate Switzerland montre que deux tiers de la population suisse considère la rénovation thermique des bâtiments comme une priorité.

La campagne est donc sur la bonne voie, et ses sympathisants peuvent en être fiers! Alors, quelles sont à leurs yeux les plus belles petites victoires jusqu’ici? 

J’ai vécu des moments effrayants, avec des gens pleins d’amour et de courage. Avec des gens comme ça, j’ai confiance que nous construirons le paradis, même si le climat tourne à l’enfer. Chaque miette que nous sauvons est notre cadeau à nos enfants et aux leurs.
– Guillermo (trois fois sur la route en octobre)

La communauté en ligne a beaucoup grandi et on a reçu beaucoup de soutien. Mais ma meilleure victoire, c’est de voir comment tous les community managers ont su gérer la haine sur les réseaux, en répondant toujours avec bienveillance et intelligence. Je les admire et je suis très reconnaissante envers cette super team.
– Francesca (coordinatrice Community Management)

La crise climatique et notre revendication sont partout dans les médias. J’ai surtout vu comment l’opinion publique a lentement changé, d’une indignation initiale à une curiosité d’en comprendre davantage, et comment le gouvernement a été pris pour cible, en ne voulant pas répondre à une demande aussi évidente.
– Max (trois fois sur la route en octobre)

Ma victoire, c’est de voir toutes ces personnes rejoindre et s’impliquer avec beaucoup de détermination pour Renovate. Il y a 9 mois, on était 4. Et aujourd’hui la campagne appartient à plus de 100 personnes. J’ai énormément de gratitude pour chacune d’elles.
– Cécile (co-fondatrice de la campagne, coordinatrice médias, porte-parole, une fois sur la route en octobre)

Après avoir vu toutes les actions de Renovate et participé à une, je me sens revivre. Pleins d’organes vitaux, comme la liberté, la clarté, l’espoir reprennent vie. Les héroïnes et héros de Renovate ont réussi à susciter, voire diriger de multiples débats sur l’avenir, la citoyenneté et l’action nécessaire.
– Julia (une fois sur la route en octobre)

Même si l’on a connu plus de répression dans les actions du milieu du mois, on ne s’est pas laissé intimider et on a continué!
– Moritz (coordinateur légal, une fois sur la route en octobre)

Une victoire: le Musée national de Zurich a demandé à conserver une de nos bannières et les documents de nos actions dans leurs archives! 
– Chloé (coordinatrice du recrutement, deux fois sur la route en octobre)

Novembre: ce n’est pas fini!

Pas le moment de se reposer sur ses acquis: en novembre commence la phase de mobilisation! Grâce à elle, soyons plus nombreux et restons plus longtemps sur les routes lors des prochaines actions. Vous souhaitez aider la campagne à recruter plus de monde? Rejoignez le chat du groupe local de votre région et restez informés.

🔸 Genève: https://t.me/+fdlo7XO8qu02MGY0 
🔸 Lausanne: https://t.me/+-mJt0G1syrM2NjE0
🔸 Zurich: https://t.me/+KGVqfo4orIcwMGQ8 
🔸 Bienne: https://t.me/+22o3qrAZfa02Yjc0 
🔸 Fribourg: https://t.me/+819rP_1qBeowYzk0 

🔸 Vous n’êtes d’aucune de ces villes, mais souhaitez aider à la mobilisation? Faites de la promotion près de chez vous pour les séances d’info en ligne (flyering, etc.) ou  créez un groupe de sympathisants dans votre région: annoncez-vous sur ce chat: https://t.me/+fj6i1PCaBEE1Y2Y0!

Prochaines séances d’information

🔸Fribourg: 8 et 22 novembre // 19–21h // Les Arsenaux, rte des Arsenaux 8
🔸Zurich: 9 et 15 novembre // 19–21h // Cabaret Voltaire, Spiegelgasse 1
🔸Berne: 26 novembre // 14h30–16h30 // Generationenhaus, Bahnhofplatz 2
🔸Genève: les mardis // 19–21h // Almacén, rue des Grottes 6
🔸Lausanne: les jeudis // 19–21h  // Pôle Sud, av. Jean-Jacques Mercier 3
🔸Bienne: les jeudis // 19–21h // Atomic Café, Bahnhofplatz 5
🔸En ligne: les mercredis // 19–20h30 // Inscription ici!

Plus de dates à suivre sur renovate-switzerland.ch/rejoindre

Défilement vers le haut